La prévention demeure la meilleure solution d'un point de vue à la fois humain, social et économique pour lutter contre les affections bucco-dentaires les plus répandues dans le monde : la carie dentaire et les maladies parodontales (maladies des gencives), sachant que ces affections ont des facteurs de risque modifiables en commun avec les maladies non transmissibles (MNT) qui " tuent chaque année 41 millions de personnes, ce qui représente 71% des décès dans le monde ".

Cependant, le constat d'échec dressé par l'Organisation mondiale de la santé ( OMS) est sans appel : " plus de 3,5 milliards de personnes souffrent d’affections bucco-dentaires, sans que la situation se soit réellement améliorée entre 1990 et 2017 ", tandis que les coûts directs & indirects liés à une mauvaise santé orale se chiffrent en centaines de milliards chaque année dans le monde.

Rien qu'en France, la dépense annuelle consacrée aux soins dentaires s'élève à 12 milliards €, dont une large majorité est destinée à financer des soins curatifs 1, des soins qui sont la conséquence directe d'une stratégie de prévention dentaire (au choix) : absente, obsolète ou inefficace. (CQFD)

Gérald DEMEYER a donc décidé d'amorcer une nouvelle stratégie de prévention dentaire sur le territoire national en lançant un nouveau concept d'agence avec un modèle économique innovant qui propose à la fois des produits/services de prévention dentaire primaire et de courtage en assurances.

Communiqué de presse ouverture agence de Lille

SANTÉ ORALE


En tant qu'acteur sur le marché de la prévention dentaire primaire, l'objectif de DEMEYER est double :

- Aider le grand public (clients ou non de DEMEYER) à garder le plus longtemps possible une bonne santé orale afin d'éviter à chacun d'innombrables problèmes de santé 2, car, en plus du risque de tomber malade, parfois gravement, ces problèmes contribuent à l'AUGMENTATION du prix des assurances de l'ensemble de nos clients.3

- Aider nos partenaires assurances à ne pas dépenser l'argent qu'ils encaissent auprès de nos clients avant 4 de rembourser d'éventuelles dépenses de santé liées à une mauvaise santé orale (des milliards € chaque année), ce qui permet à nos partenaires de générer des économies financières pérennes dans le temps, des économies qui contribuent à la DIMINUTION du prix des assurances de l'ensemble de nos clients.

ASSURANCES

En tant qu'acteur sur le marché du courtage en assurances, l'objectif de DEMEYER est de représenter & défendre au mieux les intérêts individuels & collectifs des assurés particuliers & professionnels auprès des assureurs (Mutuelles, Sociétés d'assurance, Institutions de prévoyance) afin d'obtenir des produits d'assurance les mieux adaptés aux besoins de nos clients, négociés à des tarifs les plus compétitifs possibles.

1. 2/3 du chiffre d'affaires d'un chirurgien-dentiste exerçant en France provient du marché des soins dentaires prothétiques selon un syndicat de dentistes.
2. Pour la Fédération Dentaire Internationale ( FDI) : " Santé bucco-dentaire et état général sont étroitement liés et ils doivent être considérés de manière holistique ". (cf. page 14/15 de l'Atlas de la santé bucco-dentaire de la FDI). Autrement dit : Nul ne peut prétendre ÊTRE en bonne santé générale sans AVOIR une bonne santé orale !
3. Le secteur assurantiel repose sur le mécanisme fondamental de la mutualisation des risques à l'intérieur d'une branche entre les sinistrés et les non sinistrés, mais aussi entre les branches (santé, prévoyance, auto, deux-roues, MRH etc...). C'est ce qu'on appelle le : Principe de la mutualisation des risques (cf. vidéo MMA).
4. Le secteur assurantiel fonctionne en " Cycle inversé de production ". En d'autres termes, le prix de vente d'un produit d'assurance est fixé avant de savoir ce que ce produit va coûter à l'assureur au final.

Pour plus d'infos, contactez-nous

nos partenaires

( liste non exhaustive )
HARMONIE MUTUELLE
ADF ASSURANCES
ALPTIS
APRIL
COVERIT
ENTORIA
HARMONIE MUTUELLE
ADF ASSURANCES
ALPTIS
APRIL
COVERIT
ENTORIA