Le modèle économique de DEMEYER est unique sur le marché et repose sur deux piliers interdépendants SANTÉ ORALE & ASSURANCES qui se renforcent mutuellement.

Et pour cause, avec ce modèle hybride, alimenté par une stratégie alliant pragmatisme & nudge marketing, DEMEYER peut innover en prévention dentaire, tout en négociant continuellement auprès de ses partenaires assurances des produits assurantiels avec les meilleurs tarifs du marché, car un partenaire qui voit ses dépenses de santé diminuées de X%, toutes choses étant égales par ailleurs, grâce à une stratégie préventive très agile et personnalisable à souhait 1, peut être plus compétitif d'autant sur le prix de ses produits. Dit autrement, être moins cher que ses concurrents.

SANTÉ ORALE

En tant qu'acteur sur le marché de la prévention dentaire primaire, l'objectif de DEMEYER est double :

- Aider le plus grand nombre à garder le plus longtemps possible une bonne santé orale afin d'éviter à chacun d'innombrables problèmes de santé 2, car, en plus du risque de tomber malade, parfois gravement, ces problèmes contribuent à l'AUGMENTATION du prix des assurances. 3

- Aider les assureurs à ne pas dépenser l'argent qu'ils encaissent avant 4 de rembourser d'éventuelles dépenses de santé liées à une mauvaise santé orale (des milliards € chaque année), ce qui permet à nos partenaires assurances de générer des économies financières pérennes dans le temps, des économies qui contribuent à la DIMINUTION du prix des assurances.

ASSURANCES

En tant qu'acteur sur le marché du courtage en assurances, l'objectif de DEMEYER est de représenter & défendre au mieux les intérêts individuels & collectifs de nos clients particuliers & professionnels auprès des assureurs (Mutuelles, Sociétés d'assurance, Institutions de prévoyance) afin d'obtenir des produits d'assurance les mieux adaptés à leurs besoins, négociés à des tarifs les plus compétitifs possibles.


1. L'objectif de cette stratégie est d'inciter quiconque à avoir un comportement responsable permettant de prévenir le plus tôt possible les maladies causées ou aggravées par une mauvaise santé orale afin de renforcer les synergies financières importantes entre l'augmentation des comportements préventifs et la diminution du prix des assurances. En effet, faire détecter & soigner rapidement ces maladies avant qu'elles ne progressent (objectif sanitaire), coûte beaucoup moins cher au bout du compte pour la collectivité (Sécurité sociale), les malades et les assureurs (objectif financier).
2. Pour la Fédération Dentaire Internationale ( FDI) : " Santé bucco-dentaire et état général sont étroitement liés et ils doivent être considérés de manière holistique ". (cf. page 14/15 de l'Atlas de la santé bucco-dentaire de la FDI). Autrement dit : Personne ne peut aujourd'hui prétendre ÊTRE en bonne santé générale sans AVOIR d'abord une bonne santé orale !
3. Le secteur assurantiel repose sur le mécanisme fondamental de la mutualisation des risques à l'intérieur d'une branche entre les sinistrés et les non sinistrés, mais aussi entre les branches (santé, prévoyance, auto, deux-roues, MRH etc...). C'est ce qu'on appelle le : Principe de la mutualisation des risques (cf. vidéo MMA).
4. Le secteur assurantiel fonctionne en " Cycle inversé de production ". En d'autres termes, le prix de vente d'un produit d'assurance est fixé avant de savoir ce que ce produit va coûter à l'assureur au final.

Une question ? Contactez nous !